Pendant cette période de mesures sanitaires, toutes les représentations de spectacles sont suspendues. Nous vous tiendrons informés au moment de la reprise. Ce site vous montre tous les spectacles que vous auriez pu voir dans nos lieux.

Rechercher

Tu es ma mère de Joop ADMIRAAL / par THALIA THEATRE et la Compagnie MARIE Z

Théâtre

sam. 30 janvier 2010 - 20h30

Joop achète des fleurs puis prend le train pour La Haye, comme chaque dimanche. Ensuite il prend le bus jusqu’à la maison de retraite où se trouve sa mère. Il parlera à un lit vide et s’habillera en vieille femme. Quand il parle, elle parle ; ce monologue tente de se rappeler le passé à travers la voix de sa mère, mais les distorsions de la vieillesse perturbent une chronologie quelconque, et s’échoue dans le tragi-comique.

Serge Wolfsperger a 46 ans. Il est né en Alsace, de mère alsacienne et de père inconnu. Il est élevé par sa grand-mère près de Colmar. C’est en allemand qu’elle lui raconte les terribles contes d’Andersen. Serge Wolfsperger n’a jamais eu de réponse sur l’identité de son père. Il quitte l’Alsace à 16 ans et deviendra acteur. Il y a dix ans, il comprend qu’il n’en a pas fini avec ses interrogations. Il décide de prendre les choses autrement ; il va réaliser un film, Tant que tombera la neige, un court-métrage, et il entreprend des entretiens avec ses tantes sur l’histoire de la famille. Cette histoire le mène dans la trouble période de la guerre et des déchirures de l’Alsace entre France et Allemagne. En 2005 Serge Wolfsperger (Wolf) assiste à une représentation en allemand de Tu es ma mère de Joop Admiraal, c’est une autobiographie : un fils (Joop) dialogue avec sa mère mais la mère est jouée par le fils. Serge a un choc, il se projette dans cette histoire. Il veut être ce fils. Il demande à Richard Leteurtre de la mettre en scène. Richard accepte à la condition que Serge fasse le même chemin autobiographique que Joop, pour écrire sa pièce. A la demande de Richard Leteurtre, Serge Wolf commence à raconter son histoire et les différents coups de théâtre de cette quête. Le matériel fourni dépasse la simple confession. Nous avons affaire à un véritable roman familial. Alors c’est décidé, le spectacle sera cette quête que croiseront le film et la pièce de Joop Admiraal. L’histoire d’un homme qui cherche sa vie sous les auspices du théâtre.

« Se perdre pour se retrouver » n’aura pas plus belle illustration dans ce voyage entre fiction et réalité.

Dans le cadre du Festival DECALAGES

Avec Serge WOLF
Mise en scène : Richard LETEURTRE
Traduction et dramaturgie : Mike SENS
Traduction alsacienne et récit : Serge WOLF