Pendant cette période de mesures sanitaires, toutes les représentations de spectacles sont suspendues. Nous vous tiendrons informés au moment de la reprise. Ce site vous montre tous les spectacles que vous auriez pu voir dans nos lieux.

Rechercher

Les Chaises d’Eugène Ionesco par le Théâtre Lumière

Farce tragique

jeu. 10 décembre 2009 - 20h30

« Les chaises » de Ionesco (1951) interroge le sens de la vie, les mystères de la création. Cette pièce n’est pas seulement une œuvre majeure de l’histoire théâtrale du XXe siècle, mais représente une véritable synthèse théâtrale nouvelle, dans le sens de l’exploration de la notion de « farce tragique ».

Dans une île entourée d’eau croupie, le Vieux et la Vieille (ainsi se nomment les deux personnages) préparent le grand jour, celui de l’annonce par l’Orateur du message philosophique adressé au monde entier par le Vieux. Les invités invisibles arrivent les uns après les autres, salués, accompagnés et distraits par le couple qui les fait s’asseoir sur d’innombrables chaises. La comédie se joue ainsi dans de constants allers-retours entre le réel et le virtuel, si bien qu’on ne sait plus tout à fait de quel territoire l’auteur nous ouvre les portes. L’absurde a sa part dans cette pièce où se nouent le tragique et le comique, au service de la projection sur scène de l’univers intérieur de Ionesco lui-même. Rêves, désirs, angoisses se mêlent ainsi entre rire et stupeur, et nous emportent dans un voyage aux confins de la métaphysique. La noirceur des pensées qui habitaient le poète se retrouve dans cette célèbre pièce, mais portée par la veine de la farce elle en devient moins sombre et nous offre le choix de la suivre ou de l’observer, en spectateur actif et captivé…

Mise en scène Christophe Feltz
Lumière et scénographie Daniel Knipper
Jeu Luc Schillinger, Chantal Richard et Elian Feltz
Musique Francesco Rees