Pendant cette période de mesures sanitaires, toutes les représentations de spectacles sont suspendues. Nous vous tiendrons informés au moment de la reprise. Ce site vous montre tous les spectacles que vous auriez pu voir dans nos lieux.

Rechercher

Tata ou de l’éducation Compagnie Théâtre Ouranos

Théâtre

sam. 16 novembre 2013 - 20h30

Dans cette farce noire et cruelle, Charles est un « enfant du péché » tué par la douceur. Certes, il va avoir dix-huit ans, mais c’est bien en tout petit enfant que le traitent Josèphe, sa mère, et Albine, sa tante, dans le pavillon isolé dont il n’est jamais sorti. Elles le lavent, elles le peignent, elles l’habillent ; à toute minute du jour et de la nuit, elles sont là ; elles ne le quittent pas des yeux. C’est que, pour Albine – pour « tata » – il s’agit de préserver Charles de ce « péché » qui a su, un jour, atteindre Josèphe. On ne saurait penser à tout : Charles a beau sembler jouer le jeu, des livres de la comtesse de Ségur lus en cachette l’amèneront à se construire un univers imaginaire des plus singuliers. Non moins singulière sa révolte : toutefois Tata est là, avait-il cru pouvoir lui échapper ?

Un huis clos familial tantôt drôle ou absurde, tantôt malsain, terrifiant ou engagé, cette pièce ne vous laissera pas indifférent.

La presse en parle :

« D’un chapelet de saynètes travaillées au scalpel par un jeune metteur en scène – acteur au talent insolent (Jean Doucet), émerge un huis clos kafkaïen qui débouche sur un suspens ne laissant pratiquement aucun répit jusqu’à l’épilogue… diabolique ! (…) L’écriture puissante et la mise en scène quasi sulpicienne créent un poisseux malaise, pas si éloigné de certains films de Michael Haneke. C’est du corsé, mais quand la douleur y est ainsi exposée, l’aventure vire au feu sacré. On y court vite ! »
À NOUS PARIS

Mise en scène : Jean Doucet
Auteur : Jacques Borel
Avec : Line Cespedes, Jean Doucet, Anita Gillier, Camille Pilato (violoncelle)
Assistante à la mise en scène : Marie Moriette
Costumes : Carole Ponchard
Lumières : Grégoire Richard
Décors : Jérôme Mintrot
Musique : Camille Pilato

Rencontre après-spectacle avec les artistes.