Pendant cette période de mesures sanitaires, toutes les représentations de spectacles sont suspendues. Nous vous tiendrons informés au moment de la reprise. Ce site vous montre tous les spectacles que vous auriez pu voir dans nos lieux.

Rechercher

Rag’n Boogie Sébastien Troendlé

Spectacle muscical

ven. 1er février 2013 - 09h30

ven. 1er février 2013 - 14h15

ven. 1er février 2013 - 20h30

Quelque part dans le sud des États-Unis à la fin du XIX siècle…

Les premiers pianistes de ragtime et de boogie-woogie jouaient dans les saloons, les « barrel¬houses » (maison à tonneaux : une sorte de baraque en bois où l’on stockait les tonneaux d’alcool et qui servait de bar dans les bas quartiers noirs de certaines villes). Ils jouaient également dans les « rent-parties » (fêtes du loyer) : des soirées organisées par des particuliers, dans leurs appartements afin de récolter de l’argent pour payer leur loyer.

Le boogie-woogie était aussi joué dans les « Honky Tonk Train », les trains qui desservaient la Nouvelle-Orléans et qui comportaient un wagon équipé d’un piano, où les gens pouvaient danser.

Rag’n Boogie nous raconte comment ces anciens, ou fils d’anciens esclaves, ont pu accéder au « piano », cet instrument qui siégeait dans tous les salons de la bourgeoisie blanche, et sur lequel ils ont créé deux nouveaux styles de musique, le ragtime et le boogie-woogie ; qui allaient être les musiques les plus populaires au début du siècle dernier et donneraient naissance au Jazz.

Le ragtime allait aussi être présent dans les salles de cinéma du monde entier grâce aux pianistes qui accompagnaient en « live » le cinéma muet.

Représentation pour les familles le 1er février à 20h30.
Les autres représentations ont lieu sur le temps scolaire.
à partir de 6 ans
durée pour les scolaires : 50 min
durée pour la représentation du soir : 1 h 20

Par : Sébastien Troendlé
Création lumière : Cyrille Siffer
Collaborations : Jenny Macquart, Jean-Raymond Gélis, Raphaël Scheer

Rencontre après-spectacle avec l’artiste