Pendant cette période de mesures sanitaires, toutes les représentations de spectacles sont suspendues. Nous vous tiendrons informés au moment de la reprise. Ce site vous montre tous les spectacles que vous auriez pu voir dans nos lieux.

Rechercher

L’Ami des Belges Impakt Compagnie

Théâtre / Dans le cadre du festival Décalages des Scènes du Nord Alsace

mer. 21 janvier 2015 - 20h30

Une farce contemporaine sur l’arrogance des nantis, un spectacle exutoire comme une grimace irrévérencieuse, jouissive, adressée aux puissants de ce monde.

C’est l’histoire d’un milliardaire français qui veut devenir belge et qui tombe en panne dans la campagne belge entre un champ de betteraves et des bouses de vache. Simple panne de moteur ou le présage d’une terrible catastrophe ?

L’ami des Belges est riche.
L’ami des Belges a un chauffeur.
L’ami des Belges a une panne de moteur.
L’ami des Belges a les pieds dans la boue.
L’ami des Belges a un nègre qui travaille à sa biographie.
L’ami des Belges apprend à suer comme Jacques Brel.
L’ami des Belges apprend à danser les Gilles de Binche.
L’ami des Belges pense que Baudelaire est un raciste et Balzac un imbécile.
L’ami des Belges aime sincèrement la Belgique.
L’ami des Belges est français.

Tel un personnage de farce contemporaine, tantôt drôle et séduisant, tantôt terrible et abject, le portrait saisissant qui est dressé est toujours empreint d’un lyrisme qui porte le personnage aux frontières de la tragédie, la sienne, celle du puissant qui peut tout acheter sauf sa naturalisation belge. Explorant le sentiment d’exil que cet enfant d’immigrés italiens a ressenti durant son enfance et une identité belge qui lui a pourtant permis de se construire, Fabrice Schillaci pose ici de façon plus intime comme un acte de réconciliation avec cette Belgique où il a grandi.

« Humour et poésie s’invitent dans ce portrait au vitriol que Fabrice Schillaci porte avec une formidable puissance. » Le Soir

A partir de 14 ans
Durée : 1h10

Texte : Jean-Marie Piemme
Interprétation : Fabrice Schillaci
Mise en jeu : Jean Lambert
Scénographie et costumes : Catherine Somers
Lumières : Ophélie Kern
Sons : Vincent Cahay

Production Impakt Cie / Avec le soutien de Les Ateliers de la Colline, Le Théâtre de la Communauté, Le Théâtre de Liège, le Festival Paroles d’Hommes, la Cie Nova (Paris), Le Théâtre du Moulin de St Denis (Mons).

Un moyen de transport est mis en place gratuitement au départ de La Saline.
Rencontre après-spectacle avec l’artiste.