Mai 2021, les salles de spectacles rouvrent leurs portes. Découvrez sur notre site, la liste mise à jour des spectacles maintenus ou reportés dans nos 6 lieux.

Rechercher

La Nostalgie de l’avenir Compagnie Défilé

Théâtre – à partir de 15 ans

mar. 4 février 2014 - 20h30

Comment dire le monde, affirmer son être quand on est entouré de personnalités talentueuses et de caractères forts ?

La Nostalgie de l’avenir est une version de chambre de La Mouette de Tchekhov, resserrée autour de six personnages et trouée d’inserts : textes, vidéo, musique.

Elle commence par la fin, avec l’ultime scène de la pièce de Tchekhov : Constantin Treplev, jeune écrivain, vient de se suicider. Un jeune homme est mort trop tôt, et c’est la stupeur qui ouvre le jeu. Le coup de feu devient l’écho terrifiant d’une fêlure dans la transmission entre les générations. Les souvenirs, alors, tombent comme une pluie. Averses interrompues par des syncopes, des noirs, des digressions. La mémoire est au travail et un objet au centre de tous les intérêts -que tous auscultent comme une archive encore chaude - : l’ordinateur du jeune artiste, qui se filmait, prenait des notes, tenait son journal.

Car La Nostalgie de l’Avenir a lieu ici et maintenant, Constantin est un jeune homme d’aujourd’hui qui fictionne sa vie et enregistre tout. Cette pièce d’une saisissante modernité nous parle des difficultés de la jeune génération à s’amender du poids parental, dans une famille où chaque personne affirme un individualisme sans partage et un désir sans limite de réalisation personnelle.

A fleur de peaux, les personnages, portés par des acteurs formidables sont désespérément humains, comme dans un film de Cassavetes.
Mediapart

Le rêve de Nina-la Mouette et de Kostia n’a pas d’âge, il est universel et éternel : vivre, c’est changer la vie.(...)L’adaptation de Myriam Saduis en apporte une démonstration qui fait mouche : le théâtre, c’est changer le théâtre.
L’Humanité

Durée : 1h55

Une production de la compagnie Défilé, réalisé avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles / CAPT – Service du Théâtre. _ Coproduction et accueil en résidence Théâtre Océan Nord, Bruxelles – avec le soutien de la Loterie Nationale

Mise en scène et adaptation : Myriam Saduis d’après la traduction d’Antoine Vitez
Avec Fabrice Dupuy, Soufian El Boubsi, Florence Hebbelynck, Aline Mahaux , Pierre Verplancken, Tessa Volkine

Pour célébrer les 25 ans des Régionales, la MAC et l’Agence Culturelle d’Alsace vous propose une soirée « After » des Régionales.