Rechercher

Tradi’sons de Noël Du 25 novembre au 18 décembre 2011

Du 25 novembre 2011 au 18 décembre 2011

Les décorations et illuminations axées sur le sapin de Noël, le traditionnel marché de Noël, la crèche vivante, le calendrier de Noël géant et la couronne de l’Avent, le chemin de Noël, des contes, les animations pour petits et grands, les ateliers sur les gourmandises ou décorations et les expositions sur l’artisanat local seront bien entendu au rendez-vous de ces Tradi’sons de Noël 2011.


- Vendredi 25 novembre :

Lancement des Tradi’sons de Noël avec l’allumage de la 1ère bougie de l’Avent et les illuminations de Noël.


- Samedi 26 et dimanche 27 novembre :

Ateliers « Chanter Noël à Soultz-sous-Forêts ».


- Dimanche 27 novembre à 17h :

Concert « Chanter Noël à Soultz-sous-Forêts ».


- Les 3 dimanches de décembre à 15h : Concert à l’église.


- Les 3 dimanches de décembre à 17h : Théâtre « Le rail manquant »

Le 24 août 1855, à la veille de l’arrivée de la première locomotive portant le N°16 et dénommée « la Ville de Lützen », une bourgade près de Leipzig où Napoléon 1er a remportée une bataille sur le chemin de retour de sa catastrophique campagne de Russie, un rail du dernier tronçon de la voie de chemin de fer flambant neuve à l’entrée de Soultz-sous-Forêts est volé par des inconnus vers 4 heures du matin puisque la marée-chaussée était passée peu de temps auparavant sans rien remarquer.
Cet incident risque de compromettre l’entrée triomphale du train dans le chef-lieu de canton au désespoir de la population et de tous ceux qui se sont battus depuis 10 ans pour que le chemin de fer passe par la bourgade, notamment Philippe-Frédéric Müntz qui fut maire jusqu’en 1848 et son successeur, Charles Pouillot, qui doit accueillir la locomotive le lendemain samedi 25 août.
Le jeune garde-champêtre et le chef de gare décident de mener une enquête pour tenter de retrouver « Le rail manquant » ; ils n’ont que 24 heures devant eux puisque le train doit arriver en gare de Soultz-sous-Forêts à 11h30 du matin.
Et au fil de leurs investigations, ils vont bientôt se rendre compte que derrière ce vol se cache une sombre affaire de vengeance dont l’origine remonte à Noël 1555, année de la signature du Traité de paix d’Augsbourg qui mit fin à la guerre entre les catholiques et les protestants allemands. 3 siècles de rancoeur pour quelle raison ? Quand ils vont découvrir le fin mot de l’histoire, ils n’en croiront pas leurs oreilles !
Texte : Gilles Chavanel - Mise en scène : Daniel Hoeltzel - Distribution : comédiens amateurs.